NOTRE BILAN

UNE VILLE INNOVANTE ET ACTIVE

Face aux enjeux conjugués du développement économique, de la préservation de l’environnement et de la mobilité, notre commune a su développer des projets qui font d’elle une ville astucieuse, ingénieuse et pratique. Une ville élégante connue certes pour ses exigences élevées en matière de qualité de vie et d’accès au service public mais où l’on peut également travailler et se déplacer de manière innovante et responsable.

La construction d’une stratégie de développement économique

  • Élaboration, dès 2015, du Schéma de développement économique de la commune, autour de 6 axes forts.
  • Mise en place du Conseil local de la vie économique, lieu d’échanges et de propositions qui rassemble une trentaine d’acteurs du monde économique.
  • Création d’un poste de Chargé du développement économique pour initier et coordonner les actions.

Le soutien à l’activité commerciale

  • Soutien aux commerces de l’Avenue de la Libération dans le cadre de l’arrivée du tramway (Groupe de travail mensuel, Politique d’animation, défilés, campagnes de communication…). Participation systématique à la Commission d’Indemnisation Amiable.
  • Obligation, pour chaque nouveau projet immobilier sur l’axe Libération, de dédier 20 % des surfaces à des activités économiques et commerciales, inscription au PLU de linéaires de protection des activités commerciales et artisanales.
  • Aide aux solutions commerciales numériques dans le cadre de l’opération « Connecte un commerçant ».

Le déploiement de tiers lieux favorisant le développement de l’entrepreneuriat

  • L’espace de coworking « Le Patio » accueille une trentaine d’entreprises et entrepreneurs indépendants dans des locaux partagés dans une perspective de partage de ressources communes.
  • « Les terrasses du Patio », site de coliving, permettent à de jeunes entrepreneurs de trouver une solution de logement à court terme.
  • L’incubateur « L’e-choppe », en partenariat avec Bordeaux Technowest et dédié au commerce connecté accueille 5 start-up.

Face aux contraintes du territoire, la promotion de l’éco-mobilité

  • Du fait de sa proximité avec la ville-centre, Le Bouscat est une commune traversée. Sa forte densité, la 3e de l’agglomération, limite nos capacités d’aménagement de ses rues étroites.
  • Mise en place d’un plan cyclable innovant en partenariat avec l’association Vélo-Cité : Nouvelles pistes cyclables, itinéraires sécurisés pour contourner l’axe Libération, doubles sens cyclables, 58 « tourne à droite », 3 itinéraires malins, 5 stations Vcub au Bouscat ou à proximité immédiate, nombreux arceaux à vélos, signalétique renforcée, etc.
  • Création des 3 km de la ligne verte, site sécurisé et protégé de mobilité douce.

Un réseau de transports en commun étoffé et performant

  • Ouverture de la ligne D du tramway, outil de report modal et de désenclavement, souhaitée par le Maire du Bouscat dès 2010. Centre-ville de Bordeaux et Gare Saint-Jean facilement accessibles pour tous les Bouscatais.
  • Un réseau de bus (lianes et « corol ») qui irrigue parfaiteme nt notre commune, notamment la Citéis 46 qui relie tous nos qua rtiers.
  • Extension des capacités des parcs publics de stationnement : Nouveau parking « Laharpe » à proximité de la Barrière du Médoc , un parc relais à Ravezies.