NOS ENGAGEMENTS

UNE VILLE INNOVANTE ET ACTIVE

La création de sites économiques innovants

  • Le développement au sein de l’hippodrome, d’un cluster adossé au secteur de l’équitation et du monde du cheval.
  • L’ouverture, dans la zone d’activités de Godard, grâce à l’extension réalisée de 10 000 m2, d’un pôle artisanal dédié aux métiers du goût et du soin à la personne et prévoyant un large accueil du public.
  • L’installation, dans les locaux de l’actuelle menuiserie municipale, d’un atelier participatif pour les artisans, permettant des fertilisations croisées (céramique, bois, verre, métal …) et du travail collaboratif.
  • La mise en place au sein de la résidence « Champ de courses » d’une Structure d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE) proposant une ressourcerie et un cabinet d’esthétique et soin de soi.

Les défis communs de l’économique et de la mobilité

  • L’accueil à Ravezies, au débouché de la ligne verte, d’une école d’enseignement supérieur et d’entreprises dans le domaine du numérique. Un site valorisé par l’installation d’un restaurant en roof top et de commerces de proximité.
  • L’intégration, dans le futur projet du site Peugeot, d’une plateforme de logistique du dernier kilomètre et de services de stockage pour les particuliers et commerçants.
  • L’incitation au développement d’une offre commerciale et tertiaire innovante le long du trajet du tram.

De nouveaux dispositifs pour améliorer encore circulation et mobilités

  • Inauguration fin 2021 d’un pôle multimodal : le « hub » de Sainte Germaine entre la ligne D du tram, la ligne verte, le chemin de fer de ceinture, le réseau de trains régionaux, une nouvelle station Vcub. L’insertion de ce dispositif dans l’environnement fera l’objet d’une, concertation spécifique.
  • Création de nouveaux itinéraires cyclables « malins » et promotion active des déplacements doux et de la marche.
  • Augmentation significative du nombre d’arceaux et de garages 2 roues.
  • Généralisation progressive du 30 km/h dans toutes les rues sauf sur les 5 axes majeurs.
  • Recours au stationnement payant dans certains secteurs sensibles de notre ville, en associant systématiquement les quartiers, pour accompagner l’arrivée du tram et lutter contre les « voitures ventouses ».
  • Accueil et encadrement de nouveaux dispositifs privés d’éco-mobilité (« free floating »).
  • Création d’une plateforme pour promouvoir le co-voiturage et d’une station dédiée dans la ville. Installation à la barrière et au centre-ville d’arrêts minute à signalement électronique.

La mobilisation municipale et citoyenne face à l’urgence climatique

  • Encourager les foyers dans des pratiques de consommation responsable de l’eau et de l’énergie.
  • Étendre le bilan carbone municipal vers de nouveaux indicateurs, plus globaux, en faisant appel à des foyers volontaires.
  • Tendre vers le « Zéro plastique jetable » dans tous les secteurs de la vie municipale.
  • Améliorer les comportements en matière de tri des déchets par des actions incitatives en relais de Bordeaux Métropole.

La participation, par notre adhésion et notre soutien, aux grandes évolutions de la Métropole bordelaise

  • Accélération de la mise en oeuvre du RER métropolitain et des Ca rs Express.
  • Expérimentation d’une 4e voie sur la rocade dédiée au covoiturage, aux liaisons de car express en abaissant les limitations de vitesse à 70 km/h.
  • Création d’un fonds « innovation » pour expérimenter de nouvelles technologies comme les navettes autonomes, ou les véhicules à hydrogène.
  • Promotion du dispositif d’aide à l’acquisition de vélos à assistance électrique et développement de bornes de recharge électrique pour les automobiles